Vos blessures auront la vie dure grâce à PhysioExtra

Nouvelle du 19.04.2017

Vos blessures auront la vie dure grâce à PhysioExtra

Montréal, 19 avril 2017 – Conçue par dada communications, la nouvelle campagne de PhysioExtra souligne le 20e anniversaire de l’entreprise avec la signature : 20 ans à vous protéger. Avec ses cinq exécutions créatives, la campagne aborde avec mordant la guérison de maux grâce aux compétences de ses spécialistes. Diffusée du 10 avril au 5 mai, elle favorise le média de proximité sur abribus et supers panneaux, pour rejoindre la clientèle habitant tout près de ses 14 cliniques. Les supers panneaux sont situés à des endroits névralgiques de la ville afin de faire passer le message : Votre torticolis ne vous ralentira plus.

« Depuis 20 ans, PhysioExtra prend soin de ses clients afin de leur permettre de rester en mouvement. Comme leader dans l’industrie, nous souhaitions prendre une posture publicitaire différente afin de souligner notre anniversaire et de démontrer notre caractère unique. » indique Alain Racine, président et fondateur de PhysioExtra.

De nombreuses activités sont prévues pendant l’année dont notamment un nouveau site internet, un livre « 20 ans, 20 histoires de réadaptation », la commandite du défi PhysioExtra, dont la 7e édition se tiendra le 13 mai 2017 (l’an dernier, c’est près de 2 000 coureurs qui avaient participé à l’événement).

PhysioExtra a pour mission de participer activement au mieux-être de sa collectivité en offrant à ses clients des services et conseils en vue d’optimiser leur santé globale. L’entreprise a développé une gamme complète de soins de réadaptation dont la physiothérapie a été le point de départ. Autour de ce noyau central se greffent maintenant des services professionnels connexes de qualité, comme l’ergothérapie et la kinésiologie, visant à améliorer le niveau de performance du corps et à favoriser un rétablissement sain.

PhysioExtra, c’est 200 professionnels compétents qui sont à l’écoute et qui se dédient cœur et âme au bien-être de leurs patients.

pour plus d’information 

Partager